Adapter les passerelles de données à la prochaine génération de véhicules

14 février 2020 //Par Subbu Venkat, Directeur du développement commercial Processeurs Jacinto Texas Instruments
Adapter les passerelles de données à la prochaine génération de véhicules
L'architecture des systèmes dédiés à l'automobile évolue rapidement, avec une nette tendance vers des véhicules semi-autonomes, voire, à terme, entièrement autonomes. Les constructeurs incluent également diverses fonctionnalités : les clés intelligentes, l'autopartage, la maintenance prédictive, les traceurs de véhicules, la gestion de parc automobile ou les mises à jour OTA (Over-The-Air), afin d'améliorer la connectivité et les communications à l'intérieur de la voiture. Ces fonctions avancées génèrent des quantités de données toujours plus importantes, qui doivent être traitées par un processeur hautes performances et transmises de manière sûre et sécurisée via des interfaces CAN, LIN ou des réseaux haut débit comme Ethernet. Par conséquent, les constructeurs sont en train de repenser l'architecture de leurs passerelles de données et de leurs unités de contrôle télématique.
Texas Instruments

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.