Une nouvelle génération d’oscilloscopes à signaux mixtes

01 novembre 2018 // Par A.Dieul
Proposé par Yokogawa, le DLM3000 est le premier appareil d’une nouvelle génération d’oscilloscopes à signaux mixtes bénéficiant d’un design, de fonctionnalités et d’une empreinte réduite identiques à ceux de la gamme précédente DLM2000, mais avec une conception matérielle entièrement nouvelle dotée d’une vitesse et d’une précision de mesure supérieures ainsi que d’un écran tactile intuitif pour une meilleure ergonomie et une meilleure productivité.

« Tandis que d’autres fabricants d’oscilloscopes privilégient un nombre de bits de résolution accru et une bande passante plus large au détriment de la précision et de la fidélité du signal dans les applications de mesures finales, Yokogawa s’attache à répondre aux besoins réels des ingénieurs dans le secteur automobile et de la mécatronique », explique Terry Marrinan, vice-président pour l’Europe, l’ANASE et l’Océanie, pour la division Test & mesures de Yokogawa : « Les composants d’alimentation commutant de plus en plus rapidement et à des tensions de plus en plus élevées, la capture et l’analyse fiables des formes d’onde, aussi détaillées que précises, exige de meilleures performances de bruit du côté de l’instrument de mesure. Grâce au DLM3000, Yokogawa, bien connu pour son exprience dans la mesure des bus série automobiles, a encore amélioré ses performances de mesure pour atteindre une précision inégalée. »

Le nouvel instrument affiche une bande passante allant jusqu’à 500 MHz et une fréquence d’échantillonnage de 2,5 G éch/s, le rendant idéal pour l’analyse précise des formes d’onde lors des mesures effectuées sur des signaux à commutation rapide, sur les entraînements d’onduleur par exemple. La fréquence d'échantillonnage élevée est associée à une profondeur de mémoire sur carte de 250 Mpts ainsi qu’à une plage de tension élargie, entraînant un bruit résiduel inférieur et une sensibilité accrue. Le DLM3000 intègre également plusieurs filtres passe-bas temps réel pour garantir la fidélité des signaux capturés. L’association de l’interface tactile interactive à un panneau de commande d’oscilloscope traditionnel permet aux utilisateurs de basculer facilement de l’un à l’autre mode de fonctionnement, tandis que les nombreuses options de communication et de stockage facilitent l’accès à de grands ensembles de données.

Concernant la capacité à signaux mixtes multi-canal de la gamme DLM3000, quatre canaux de signaux d’entrée analogiques sont convertis en logique 8 bits, afin que l’instrument fonctionne comme un oscilloscope analogique à 3 canaux associé à un analyseur logique à 8 bits. Jusqu’à 11 signaux d’entrée peuvent ainsi être observés


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.