Un capteur d'image pour « ralentir » le temps

07 mars 2018 // Par A.Dieul
Samsung Electronics Co. vient d'annoncer le dernier né de sa famille de capteurs d'image ISOCELL, l’ISOCELL Fast 2L3 à conception empilée en trois couches. Avec le capteur d'image de 12 Mpx à photoéléments de 1,4 µm avec DRAM intégrée, les vitesses de lecture de données sont accélérées. Il est ainsi possible de capturer aussi bien les mouvements rapides du super ralenti que des photos plus nettes avec moins de bruit et de distorsion.


« Les capteurs d'image ISOCELL de Samsung ont fait de grands progrès au fil des générations, avec des technologies comme ISOCELL pour une haute fidélité des couleurs et Dual Pixel pour une mise au point automatique ultra-rapide. Le fossé entre les téléphones intelligents et les appareils APN reflex est ainsi comblé, » a déclaré Ben K. Hur, vice-président de System LSI marketing chez Samsung Electronics. « Avec l’ajout de cette couche DRAM, le nouvel ISOCELL Fast 2L3 à triple couche de Samsung permet aux utilisateurs de créer des contenus encore plus incroyables et fascinants ».
Les capteurs d'image conventionnels comprennent deux couches de silicium : une matrice de pixels qui convertit les informations lumineuses en signaux électriques et une couche analogique-logique qui convertit les signaux électriques en un code numérique. Ce code numérique est ensuite envoyé via l'interface MIPI au processeur mobile de l'appareil pour une mise au point supplémentaire de l'image avant d'être sauvegardé dans la mémoire DRAM de l'appareil. Toutes ces étapes sont effectuées instantanément pour exécuter des fonctions comme le délai nul entre prises de vue. La capture de vidéos fluides en super ralenti exige cependant des lectures d'images bien plus rapides.
Constituant une solution avancée, l'ISOCELL Fast 2L3 de Samsung est un capteur d'image CMOS à grande vitesse à conception empilée en trois couches. La DRAM LPDDR4 2Gb de la société est placée sous la couche analogique-logique. Grâce à cette intégration, le capteur d'image peut rapidement stocker un plus grand nombre de trames prises à grande vitesse sur la couche DRAM du capteur avant de les envoyer au processeur mobile, puis à la DRAM de l’appareil. Cela permet non seulement au capteur de prendre une image instantanée plein cadre à 1/120 de seconde, mais aussi d'enregistrer des vidéos en super ralenti à 960 images par seconde (i/s). En plus de la vidéo au super ralenti, la lecture rapide peut énormément améliorer l'expérience photographique. Comme le capteur capte l’image à des vitesses


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.