Templeton reprend les rênes chez TI

01 août 2018 // Par A Delapalisse
Après Intel et Rambus, Texas Instruments Inc. le leader des puces analogiques est la dernière société de semi-conducteurs à perdre son PDG suite à des comportements inappropriés.

Texas Instruments a annoncé la démission de Brian Crutcher en tant que président, CEO et membre du conseil d'administration moins de deux mois après son entrée en fonction. Crutcher a démissionné en raison de "violations du code de conduite de l'entreprise", a déclaré Texas Instruments dans un communiqué.
 

La société a ajouté que les violations sont liées à «un comportement personnel qui n'est pas conforme avec l'éthique et aux valeurs fondamentales de TI, mais qui n'est pas lié à la stratégie de l'entreprise, à ses opérations ou à ses rapports financiers».

Le président du conseil d'administration de TI, Rich Templeton, qui a dirigé la société comme CEO pendant quatorze ans jusqu'à son retrait à la fin du mois de mai 2018, a repris ses fonctions de président et CEO sur une base indéterminée et continue de présider le CA. La nomination de Templeton n'est pas temporaire et le conseil ne cherche pas de remplaçant.

La nomination de Templeton n'est pas temporaire et le conseil ne cherche pas de remplaçant.

"Je reste déterminé à faire progresser TI avec un engagement inébranlable à faire fonctionner la société de manière éthique et à nous conduire de façon professionnelle dans tout ce que nous faisons", a déclaré Templeton, dans la déclaration.

La rédaction vous conseille:

Le CEO d'Intel viré pour une ancienne "relation"

Rambus, un concurrent de poids face à ARM dans la sécurité IdO

 

Related links and articles in English:

www.ti.com

News articles in English:

Automotive, analog drive TI's strong Q4

Rambus gives CEO the sack

Intel CEO resigns over past relationship


s

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.