Qualcomm rejette l'offre de Broadcom, et prolonge son offre sur NXP

12 février 2018 // Par A Delapalisse
Qualcomm rejette l'offre de Broadcom, et prolonge son offre sur NXP
Alors qu'elle assure que Broadcom sous-évalue la valeur de ses actions, Qualcomm a prolongé la période de son offre publique d'achat en numéraire pour acheter les actions ordinaires en circulation de NXP Semiconductors. L'offre qui qui est en cours depuis plus d'un an sans succès ( en attente d'un accord de la Chine) devrait expirer le 23 février 2018.

L'offre initiale de Qualcomm pour l'acquisition de NXP était sensiblement sous-évaluée, d'autant plus que le cours des actions de NXP a régulièrement augmenté au cours de l' année passée.

Ironie de l'histoire, un jour avant d'envoyer son offre à NXP, le conseil d'administration de Qualcomm a écrit une lettre au PDG de Broadcom, Hock Tan, pour rejeter à l'unanimité la proposition révisée de Broadcom, à 82,00 $ par action (60,00 $ en espèces et 22,00 $ à Broadcom stock), car cette offre est considérée comme sous-évaluée par l'entreprise.

Cependant, le rejet de Qualcomm peut ne pas être définitif. "Explorer toutes les options pour maximiser la valeur actionnariale", est le message du conseil d'administration qui serait prêt à rencontrer le PDG de Broadcom et la date du 14 février serait prévue. Le conseil attend les explications de Broadcom sur la façon dont l'entreprise pourrait combler les lacunes que Qualcomm voit dans la valorisation et l'assurance d'un accord.

En plus de rejeter l'offre de 82 $ par action, la lettre mentionne également l'acquisition potentielle de NXP, qui, selon elle, n'a pas été dûment prise en compte dans cette offre hostile.