PCB flexible fabriqué sur imprimante de bureau

08 septembre 2018 // Par A Delapalisse
Des étudiants canadiens ont mis au point une technique permettant de produire des circuits électroniques flexibles sur une imprimante domestique standart en moins de 3 minutes.

Perumal Varun Chadalavada et Gowtham Ramachandran, de l’Université de Toronto, avaient été frustrés par l’attente d’une semaine entre l’envoi d’une conception de carte de circuit imprimé pour la fabrication et la réception d’un prototype à tester.

Ils ont alors développé le Film Printem , un feuillet multicouche de différents matériaux photosensibles qui peut s’insérer dans une imprimante standart pour créer un circuit cuivre final. Le facteur clé impliqué est le principe de l'adhésion sélective, l'impression sur le Film Printem avec une imprimante de bureau normale crée un masque photo.  Quand le film Printem est exposé à la lumière d'un ordinateur portable ou d'un téléphone, la lumière pénètre dans les couches du matériau et déclenche une réaction qui "colle" sélectivement le cuivre au substrat. Lorsque l'utilisateur détache les calques, le cuivre superflus se détache exactement pour créer le circuit final, le tout en moins de 3 minutes et pour 15 à 20 dollars.

L’itération actuelle du Film Printem exige une exposition à la lumière des écrans de téléphone pour être developpée, mais l’équipe travaille actuellement sur une variante capable de sauter complètement l’étape d’impression et d’utiliser des images affichées sur des ordinateurs portables ou des téléphones portables normaux et travaille également sur la chimie des matériaux pour s'assurer que les utilisateurs peuvent souder des composants sur les circuits de manière fiable.
Les étudiants prévoient de commencer à vendre les films d'ici la fin de l'année pour des prototypes électroniques dans le but de développer des systèmes flexibles tels que des capteurs personnalisés, des panneaux tactiles, touite sorte de circuits et de les déployer dans des «autocollants» intelligents utilisés dans l'internet des objets.

Ils ont tous deux remporté le prix de l’invention de l’année de l’Université de Toronto et ont terminé seconds du prix James Dyson 2018 pour l’innovation.

printem.io

La rédaction vous conseille également:

Réseaux de microélectrodes imprimés sur de la gélatine et d'autres matériaux mous

Related stories in English:


s

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.