Les modules congatec accélèrent les délais d’arrivée sur le marché

05 décembre 2017 // Par A. Dieul
Acteur de premier plan dans le domaine des modules processeurs embarqués, des cartes SBC et des services EDM, congatec annonce la prise en charge des nouveaux processeurs 64 bits NXP i.MX8 pour les modules Qseven et SMARC.

Dans le cadre du programme Early Access de NXP, les nouveaux modules congatec seront disponibles simultanément au lancement en production de la nouvelle gamme processeurs ARM Cortex A53 / A72. Ainsi, les clients OEM pourront mettre en œuvre leur stratégie d’arrivée en tête sur le marché puisqu’ils vont pouvoir commencer dès maintenant leur travail sur le design de la carte porteuse de leurs applications et exploiter les modules congatec i.MX8 à partir de la date de lancement. Les clients se tailleront un avantage compétitif important qu’ils pourront utiliser pour conquérir une part de marché capitale.

Les nouveaux modules Qseven et SMARC avec processeurs temps réel NXP i.MX8 sont vraiment intéressants pour une large gamme d’applications industrielles, fixes et intégrées aux véhicules, car les processeurs intègrent jusqu’à quatre cœurs et des performances graphiques élevées pour gérer jusqu’à quatre écrans indépendants avec une basse consommation d’énergie. Comme les modules sont conçus pour une gamme de température ambiante étendue (entre -40°C et +85°C), ils peuvent aussi être utilisés dans des systèmes de gestion de véhicules commerciaux ou dans des applications d’info-divertissement dans les taxis, bus et trains ainsi que les nouveaux véhicules autonomes électriques. L’acceptation de ces nouvelles plates-formes est accélérée par la large utilisation des technologies ARM dans le marché électronique grand public, ce qui renforce la domination de la technologie ARM, notamment dans le segment (ultra) basse consommation des technologies embarquées.

“Nous rencontrons une forte augmentation de la demande des technologies ARM dans tous les segments de l’embarqué basse consommation, où nous sommes bien positionnés pour répondre avec nos modules Qseven et SMARC”, explique Martin Danzer, Directeur des Produits chez congatec. “Grâce à la prise en charge matérielle pour la virtualisation des cœurs CPU et GPU ainsi que l’image et la reconnaissance vocale accélérées au niveau matériel, de toutes nouvelles applications avec des concepts de contrôle d’accès et d’interface utilisateur innovants sont maintenant concevables, rendant l’utilisation de l’architecture ARM embarquée plus