Le manque de CPU Intel limiterait le marché des PC

12 septembre 2018 // Par A Delapalisse
Selon un rapport de Digitimes faisant référence à des sources anonymes, un manque de production de processeurs 14 nm d’Intel pourrait limiter la croissance du marché des PC au second semestre 2018.

Intel a récemment annoncé la huitième génération de processeurs Intel Core avec les séries U et Y, anciennement nommés respectivement Whiskey Lake et Amber Lake. Ces processeurs sont optimisés pour la connectivité dans les ordinateurs portables fins et légers, mais sont conçus pour être fabriqués dans le processus FinFET 14 nm d'Intel. Intel aurait retardé le lancement des processeurs 10 nm au second semestre 2019  ( voir: Intel retarde à nouveau le passage au 10 nm ) ,alimentant les spéculations selon lesquelles il lui serait difficile d'obtenir des rendements commerciaux viables sur ses processus de pointe.

Ce retard a également alimenté les spéculations selon lesquelles Intel est à la traîne des fabricants de fonderie TSMC et Samsung en matière de technologie. TSMC et Samsung sont déjà en fabrication avec des procédés FinFET 10 nm et sont sur le point d’introduire des processus FinFET 7 nm (voir China claims 7nm chip lead with Kirin 980 ).

Le marché mondial des PC est en perte de vitesse depuis plusieurs années, en partie freiné par de mauvaises transitions du système d’exploitation Windows, mais les cycles de remplacement s’étant finalement alignés sur des conditions économiques raisonnables, il était attendu qu'il se reprenne au deuxième semestre 2018. Intel domine le marché des processeurs PC et  un approvisionnement limité de ses processeurs de pointe constituera un défi pour la gestion de la chaîne logistique selon le rapport.

Un manque de processeurs Intel pourrait pourrait faire les affaires de AMD et des fabricants de PC qui ont basé leur machines sur des processeurs AMD. AMD est devenu Fabless il y a plusieurs années en se séparant de ses Fabs devenues Global Foundries ( voir: Dépassé par TSMC, GloFo réduit la voilure et change de stratégie   ) et pourrait désormais prendre la tête en proposant des processeurs 10 nm plus performants fabriqués en fonderie par TSMC.

Intel est également un fournisseur d’Apple pour ses ordinateurs MacBook et


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.