Le laboratoire CNRS Lab-STICC présente ses travaux de recherche sur les « antennes conformes 3D »

16 juin 2017 // Par A. Dieul
Spécialisé dans les technologies de communication et du numérique, le laboratoire breton Lab-STICC UMR CNRS 6285 a été sélectionné par la Direction générale de l'armement (DGA) pour présenter l’innovation développée par ses chercheurs : des antennes conformes 3D, pouvant être embarquées sur des drones ou des missiles.

Au Salon international de l'aéronautique et de l'espace - Bourget 2017, le Lab-STICC sera le seul laboratoire présent sur le stand de la DGA - pavillon du ministère de la Défense (plus grand espace du salon). Les chercheurs participent à l'exposition « préparation des systèmes de combats aériens futurs ». Ils présenteront leurs travaux sur les antennes conformes 3D : de nouveaux radars performants et très compacts pouvant être embarqués sur des drones ou des missiles.

Ces antennes entièrement électroniques sont réalisées en impression 3D. Cette technologie permet de créer de nouvelles formes d’antennes impossibles à obtenir avec des méthodes de fabrication traditionnelle. L'impression 3D permet également de réduire la taille et d'augmenter les performances en mixant des différents matériaux difficiles à assembler jusqu’à présent. Ces antennes avec des formes bombées et compactes, permettront à terme de passer d’une zone de couverture de 120 degrés des antennes actuelles planes, à 270 degrés. Ce gain en efficacité opérationnelle permettra entre autres de réduire le temps de détection de cibles. Ce temps libéré pourra alors être utilisé pour détecter en quasi-simultané d’autres cibles.

www.lab-sticc.fr