L'acquisition de NXP par Qualcomm ne se fera pas!

26 juillet 2018 // Par A Delapalisse
Selon les dernières informations disponibles, Qualcomm abandonnerait l'acquisition de NXP. Le rejet de l'accord, qui aurait dû être la plus importante prise de contrôle dans l'industrie des semi-conducteurs, semble être une conséquence du différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Selon des informations parues dans divers médias, le PDG de Qualcomm, Steve Mollenkopf, abandonne l'idée d'acquérir le fabricant néerlandais de semi-conducteurs NXP pour environ 44 milliards de dollars. Cette information a paru dans divers médias financiers. Cependant, la confirmation par les deux sociétés de semi-conducteurs est toujours en suspens au moment de la publication de ces nouvelles.

Au lieu de l'acquisition prévue, Qualcomm a l'intention de racheter ses propres actions pour un montant de 30 milliards de dollars. Selon les accords précédents, l'entreprise devra payer à NXP 2 milliards de dollars de dédomagements en raison du retrait.

L'annulation de l'accord est considéré comme une conséquence de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les deux plus grandes économies du monde. L'acquisition n'a pas été autorisée par les autorités chinoises de la concurrence après que les huit autres marchés eurent donné leur approbation. Cependant, pour contrecarrer le traitement infligé à ZTE par les autorités américaines, ils n'avaient pas encore donné leur accord pour l'accord Qualcomm NXP; le délai pour donner cet accord expirait aujourd'hui, le 26 juillet 2018.

  En avril dernier, le fabricant de puces Qualcomm avait même étendu son offre sur NXP, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 9,3 milliards de dollars en 2017 et emploie environ 30 000 personnes. Mais maintenant, Mollenkopf ne croit plus "que l'environnement géopolitique actuel va changer", comme il l'aurait dit à certains analystes, selon le Wall Street Journal. Cependant, contrairement aux attentes, la Chine pourrait encore donner son feu vert dans les prochaines heures. On dit que l'achat pourrait encore être conclus de cette manière. Un feuilleton à suivre... La rédaction vous conseille également:

Qualcomm augmente son offre sur NXP à $44 milliards

Qualcomm rejette l'offre de Broadcom, et prolonge son offre sur NXP

Broadcom augmente son offre sur Qualcomm et menace le deal NXP

Feu vert de l'Europe pour le rachat de NXP par Qualcomm

Rachat de NXP par


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.