Filtres EMI pour applications haute fiabilité

12 mars 2018 // Par A.Dieul
Les fabricants de matériels électroniques pour applications haute fiabilité peinent souvent à satisfaire certaines normes CEM ou de sécurité très strictes. Knowles Precision Devices (KPD) dispose d'une gamme de composants EMI, sous la marque SYFER, qui intéressent particulièrement les concepteurs de dispositifs médicaux implantables ou de systèmes aéronautiques, ou encore de produits destinés aux applications industrielles, automobiles ou télécoms.

L'utilisation de plus en plus fréquente de filtres CMS plutôt que de filtres conventionnels sur les cartes, a permis de simplifier l'assemblage, de réduire les coûts de production et d'obtenir de meilleurs rendements volumétriques, en offrant à la fois un plus large choix d'options aux concepteurs, et des délais de livraison plus courts pour les composants destinés au développement. KPD continue d'enrichir ses gammes existantes, en explore de nouvelles, et propose de nouveaux matériaux, comme des diélectriques sans plomb.  Par exemple, les gammes de filtres traversants type "C" à condensateurs céramique multicouches SYFER E01 et E07, proposent désormais des tensions de fonctionnement étendues de 25V à 200V continu, voire 500V dans certains cas.  Cela va permettre d'élargir considérablement le marché de ces dispositifs.  Ces filtres EMI tripolaires pour montage en surface sont conçus pour présenter une inductance réduite par rapport aux MLCC conventionnels, lorsqu'ils servent au filtrage signal. Le signal filtré passe à travers les électrodes internes de la puce et le "bruit" est filtré jusqu’aux contacts latéraux reliés à la masse, ce qui se traduit par un trajet plus court du bruit. Ces composants sont disponibles en diélectrique C0G/NP0 ou X7R, en boîtiers 0805 à 1812.  Les intensités nominales vont de 300 mA à 3A, avec des tensions nominales de 25V à 200V continu (voire 500V dans certains cas). 

La gamme SYFER E03 (X2Y) est particulièrement intéressante pour remplacer les filtres matriciels conventionnels dans les dispositifs médicaux implantables.   Disponibles en boîtiers 0805 à 2220, ces composants passifs intégrés font appel à des condensateurs en mode commun et en mode différentiel au sein d’un même condensateur céramique multi-couches.  Des versions à diélectrique C0G ou X7R sont disponibles en option. Les versions diélectriques X7R sont disponibles avec les terminaisons éprouvées FlexiCap de KPD, particulièrement recommandées pour les nouvelles conceptions. 

www.knowlescapacitors.com 

Condensateurs MLCC haute température

Knowles lance des MLCC "surtension et sécurité" spécifiés 500 VAC

 


s

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.