Convertisseur Buck pour systèmes automobiles 48 V

30 novembre 2017 // Par A. Dieul
Avec le BD9V100MUF-C, ROHM Semiconductor propose un convertisseur DC/DC avec MOSFET intégré, capable de générer des tensions de sortie de 3,3 V ou 5 V (2,5 V au minimum) à partir de tensions d’entrée de 60 V maximum, à une fréquence de commutation de 2 MHz.

Ce CI atteint ainsi le rapport d’abaissement de tension le plus important du secteur industriel, avec un rapport de 24:1 entre la tension d’entrée et la tension de sortie. Pour atteindre ce rapport, ce composant fonctionne selon la technologie de régulation des impulsions propriétaire Nano Pulse Control développée par ROHM, qui utilise des processus BiCDMOS résistant à de hautes tensions et une régulation des impulsions ultrarapide pour atteindre une vitesse de commutation de 9 ns à peine, valeur inédite jusqu’à présent. Cette nouvelle technologie permet une conversion de tension à un seul étage dans les systèmes 48 V tels que ceux utilisés dans les véhicules à niveau d’hybridation dits « mild hybrid ». Le nombre de composants est ainsi divisé par deux. Grâce à sa fréquence de commutation de 2 MHz, l’encombrement est réduit et la conception des systèmes est simplifiée. Ce convertisseur de tension BD9V100MUF-C, de seulement 4,0 mm x 4,0 mm x 1,0 mm (l X P x H), se caractérise par une plage de tension d’entrée de 16 V à 60 V, des tensions de sortie de 0,8 V à 5,5 V avec une précision de ±2 % et une fréquence de commutation de 1,9 à 2,3 MHz. Le courant de sortie maximal est de 1 A. La plage de température de service s’étend de -40 °C à +125 °C. 

www.rohm.com/eu