Broadcom augmente son offre sur Qualcomm et menace le deal NXP

06 février 2018 // Par A Delapalisse
Broadcom augmente son offre sur Qualcomm et menace le deal NXP
Broadcom a augmenté la valeur de son offre hostile d'acquisition de son rival Qualcomm à 82 $ par action, soit une prime de 50% sur le prix de l'action de Qualcomm à la veille de la première offre rapport de Broadcom.

L'offre valorise Qualcomm à environ 121 milliards de dollars.

Cependant, alors que l'offre est en hausse par rapport aux 70,00 $ en espèces et en actions offerts le 6 novembre 2017, elle est également qualifiée de «meilleure et dernière offre» et exige que Qualcomm rachète NXP Semiconductor NV aux conditions actuelles ou mette fin à la transaction prévue .

Le projet d'acquisition de NXP par Qualcomm , qui n'a pas encore reçu l'autorisation réglementaire des autorités chinoises, est sur la table depuis plus d'un an mais les actionnaires de NXP devraient maintenant rejeter l'accord aux conditions actuelles de 110 $ par action NXP. NXP se négociait à 120 $ le lundi 5 février 2018.

L'offre de Broadcom comprend 60 $ en espèces et 22 $ en actions, mais elle est également conditionnelle à ce que Qualcomm ne retarde pas son assemblée annuelle des actionnaires au delà du 6 mars 2018.

L'offre de Broadcom comprend d'autres édulcorants tels que des frais réglementaires et des frais de résiliation inversés, ainsi que la déclaration selon laquelle elle serait prête à prendre des engagements réglementaires forts pour conclure la transaction. Broadcom a également déclaré qu'il inviterait deux administrateurs de Qualcomm au conseil, y compris le président et ancien PDG de Qualcomm Paul Jacobs.

Broadcom a déclaré que l'accord pourrait être achevé dans un délai d'environ 12 mois après avoir été accepté.

www.broadcom.com

www.qualcomm.com

La rédaction vous conseille aussi:

Feu vert de l'Europe pour le rachat de NXP par Qualcomm

Samsung, champion 2017 des fabricants de puces

Rachat de NXP par Qualcomm : vers une conclusion en 2018 ?

 

Other related articles in English:

Broadcom ups the ante on Qualcomm hostile takeover

Broadcom bid for Qualcomm would raise old rivalry

Qualcomm's purchase of NXP could slip into 2018


s

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.