Additive Factory Hub, la fabrication additive prépare l’industrie de demain

06 décembre 2017 // Par D. Cardon
Innover, développer et intégrer la fabrication additive dans un même lieu : c’est l’ambition de l’initiative Additive Factory Hub (AFH). Implantée à Digiteo-Saclay (centre CEA Paris Saclay), la plateforme AFH structurera l’écosystème industriel en fabrication additive autour des acteurs de la recherche du Campus Paris-Saclay et de l’Île-de-France pour répondre aux enjeux industriels et économiques majeurs qu’elle implique.

​Au cœur des mutations des modes de production et de travail de l’industrie du futur, la fabrication additive – ou impression 3D – revêt une dimension stratégique, bouleversant les enjeux industriels de fabrication et de mise en forme : nouvelles géométries, allègement des matériaux et structures, fonctionnalisations augmentées, personnalisation des pièces, amélioration des performances et de la logistique. La structuration de la filière fabrication additive engagée par l’Alliance industrie du futur (AIF) depuis 2016 a permis d’écrire collectivement une feuille de route dans laquelle s’inscrit complètement cette initiative.

Une  R&D mutualisée, une vision stratégique

Ensemble, les membres d’AFH définissent des programmes mutualisés de R&D, focalisés sur le franchissement de jalons scientifiques et technologiques. Ces programmes vont de la conception et la simulation numérique au développement de procédés de fabrication (instrumentation et optimisation des équipements), jusqu’à la qualification des pièces produites. La complémentarité des acteurs numériques ouvre la voie à une chaine numérique complète : design, simulations multi-échelle et multi-physique, pilotage des équipements simulation du contrôle. L’optimisation des techniques de fabrication pourra bénéficier de l’implication de fabricants d’équipements et de pièces, mais également de l’expertise académique et métrologique. Ces développements conjoints permettront à la fois d’améliorer les procédés actuels et de produire des innovations de rupture (application multi-matériaux, implantation d’internet des objets).