10X plus de pixels avec l'écran VR de Google

03 janvier 2018 // Par A Delapalisse
Google (Mountain View, CA) travaille sur un prototype de micro-display OLED de 20-megapixel-per-oeil pour une utilisation en réalité augmentée (AR) et en réalité virtuelle (VR).

Un tel écran offrirait une résolution de 2,5 x 4K par œil. La nouvelle de ce «projet secret» a été révélée lors d'une allocution prononcée à la SID Display Week par le vice-président de la réalité virtuelle de Google, Clay Bavor.
«Nous avons établi un partenariat étroit avec l'un des principaux fabricants d'OLED au monde pour créer un écran OLED compatible avec la VR avec 10 fois plus de pixels que tout autre écran VR actuellement disponible sur le marché», explique Clay Bavor. "J'ai vu ça au labo et c'est spectaculaire." Cependant Clay Bavor note qu'on est encore loin de ce qui est nécessaire pour correspondre à la vision humaine qui demeure le but ultime. Mais, dit-il, "c'est un très grand pas dans la bonne direction".

La puissance de calcul pour le faire fonctionner est "horrible", dit-il, notant que pour une performance de 90-120 fps, un tel affichage nécessiterait des débits de 50-100 Gb / s. En conséquence, Google travaille avec ARM et d'autres sociétés sur des techniques telles que le rendu amélioré combiné avec le suivi de l'œil ainsi que d'autres avancées optiques pour permettre une utilisation plus efficace de tels écrans VR à très haute résolution.

.

Clay Bavor a également discuté des défis liés à l'utilisation des écrans LCD - qui sont encore utilisés actuellement sur la plupart des smartphones - pour la VR / AR, compte tenu de leur latence (ou temps de réponse) et de leur persistance par rapport aux OLED. Pour y remédier, il a annoncé que Google travaille avec Sharp pour créer des écrans LCD pour smartphone ultra-haute résolution conçus pour la réalité virtuelle, optimisés pour un temps de réponse très faible.


s

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.