Maximiser l’autonomie des ensembles de batteries pour l’automobile en compensant le vieillissement des éléments

02 mars 2018 // Par Samuel Nork Directeur, Boston Design Center et Tony Armstrong Directeur marketing produit Produits Puissance de Linear Technology, division d’Analog Devices
Les grands ensembles de batteries constitués d’éléments Lithium-Polymère ou Lithium Fer Phosphate (LiFePO4) connectés en série, à forte densité énergétique et haute puissance crête sont courants dans les applications de véhicules électriques (avec ou sans batteries) et hybrides gaz/électriques (véhicules électriques hybrides ou hybrides rechargeables), mais aussi dans les systèmes de stockage d’énergie. Pour le seul marché du véhicule électrique, les prévisions font état d'une augmentation considérable de la demande de grands ensembles d’éléments de batteries, connectés en série/en parallèle. Le volume de ventes mondiales de véhicules hybrides rechargeables pour l’année 2016 a atteint 775 000 unités [Source : EVvolumes.com], avec une prévision de 1 130 000 unités pour 2017. Malgré la demande croissante d’éléments à haute capacité, les prix des batteries sont restés plutôt élevés. De plus, elles demeurent le composant le plus coûteux d’un véhicule électrique ou électrique hybride rechargeable, avec des montants souvent situés autour de 10 000 dollars pour une autonomie de conduite de quelques centaines de kilomètres. Ce prix élevé peut être compensé par l’utilisation d’éléments reconditionnés à bas coût. Cependant, ces composants peuvent également présenter des disparités de capacités encore plus importantes, ce qui réduit l’autonomie ou la distance parcourue sur une seule charge. Malgré leur qualité et leur coût élevé, tous les éléments de batteries seront amenés à vieillir par leur utilisation répétée en changeant de caractéristiques les uns par rapport aux autres. Il existe deux méthodes pour augmenter les capacités d’un ensemble d’éléments présentant des disparités : adopter d’entrée des batteries plus massives, ce qui n’est pas très rentable, ou utiliser un équilibrage actif, technique inédite et de plus en plus appréciée qui permet de récupérer la capacité des éléments.
Company: 
Samuel Nork, Boston Design Center, Tony Armstrong, Linear Technology, Analog Devices

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.