Les tendances du marché mondial stimulent l’innovation dans les systèmes automobiles

28 novembre 2017 // Par Heinz-Peter Beckemeyer, director, Automotive Systems, Texas Instruments
Il est désormais probable que nous aurons l’opportunité, d’ici quelques décennies, d’utiliser un véhicule autonome, qui sera certainement électrique. Si l’on ignore encore quand de tels véhicules seront accessibles au plus grand nombre, les constructeurs automobiles comme les équipementiers électroniciens se sont engagés à faire des véhicules autonomes et des véhicules électriques une réalité. Les véhicules autonomes électriques réunissent deux innovations techniques complémentaires bénéficiant d’une dynamique favorable : la conduite automatisée et la production de véhicules électriques abordables, à recharge rapide et à l’autonomie particulièrement étendue. Si l’on ajoute la tendance actuelle à l’utilisation de l’électronique avancée pour rendre les déplacements plus sûrs, plus confortables et plus connectés, ces technologies devraient révolutionner les transports en quelques générations de concepts. Cette révolution réduira le poids, améliorera l’utilisation, accroîtra l’efficacité énergétique et rendra les véhicules plus sûrs, plus confortables et plus pratiques. L’automatisation de la conduite et l’électrification des véhicules se feront en plusieurs étapes, au fil des générations de concepts. Pour suivre l’avancement des innovations relatives à l’automatisation de la conduite, SAE International a créé la norme J3016. Cette norme définit cinq stades d’automatisation de la conduite allant de l’absence d’automatisation (niveau 0) à l’automatisation complète (niveau 5), avec différents degrés d’intervention de la machine aux niveaux intermédiaires. De nombreuses fonctions des premiers niveaux sont déjà proposées sur les véhicules produits actuellement, telles que le contrôle dynamique de stabilité (niveau 1), la régulation de vitesse adaptative et le suivi de voie (niveau 2). Les fonctions d’automatisation partielle pour l’assistance au stationnement et les situations d’urgence comme une incapacité soudaine du conducteur (niveau 3) devraient être les prochaines innovations. Ces systèmes d’assistance ainsi que les systèmes d’information et d’alerte avancés sont appelés systèmes d’aide à la conduite automobile (ADAS). Ils augmentent la sécurité et la praticité.
Heinz-Peter Beckemeyer, Texas Instruments,