Guide d'introduction relatif au maintien d'une alimentation pour la sauvegarde et la conservation des données

24 mai 2017 // Par Victor Khasiev Ingénieur d'applications, Produits Puissance, Linear Technology faisant partie d'Analog Devices
Sauvegarder les données lors d'une coupure d'alimentation est une fonctionnalité importante pour les systèmes digitaux d'aujourd'hui. Les pertes de données constituent une préoccupation pour les applications de télécommunications, industrielles et automobiles dans lesquelles les systèmes embarqués dépendent d'une alimentation constante et de qualité. En effet, les interruptions soudaines d'alimentation peuvent altérer les données lors des opérations de lecture et d'écriture sur les disques durs et les mémoires flash. Le stockage de données est largement utilisé dans les systèmes embarqués pour la maintenance des véhicules, la recherche des pannes et les réparations. Dans les équipements industriels complexes d'usinage des métaux, stocker la position et l'état des différents outils est vital après une coupure d'alimentation pour éviter toute défaillance des équipements lorsqu’elle est rétablie. Habituellement, les concepteurs d'alimentations de secours s’appuient sur l'existence d'une alimentation à tension élevée et les capacités électriques massives des circuits de correction de facteur de puissance (PFC) élévateurs de tension. Dans cette approche traditionnelle, lors d'une coupure d'alimentation, l'énergie disponible en conjuguant une tension de sortie de 350 V–400 V PFC et une capacité électrique très importante suffit pour que les convertisseurs aval puissent répondre aux besoins des charges critiques pour le temps de maintien nécessaire. Ce temps de maintien est tout simplement la période requise pour qu'un système puisse réaliser en toute sécurité les opérations de sauvegarde.
Victor Khasiev,Linear Technology,Analog Devices,