Cyber-sécurité automobile : la porte d’accès cellulaire

19 septembre 2017 // Par Francois Ortolan de chez Anritsu
Les véhicules récents introduisent de nouvelles technologies connectées visant à offrir des avantages tels que du divertissement multimédia, de nouvelles fonctionnalités de sécurité routières ou encore un rendement énergétique accru. Face à l’explosion des voitures connectées, les inquiétudes en matière de sécurité se multiplient. Ces dernières années les démonstrations de piratage comme la prise de contrôle à distance d’une Jeep en 2015 ou d’un tesla en 2016, ont prouvé que la connectivité cellulaire engendre une grande vulnérabilité des véhicules, pouvant dans certains cas mettre des vies en danger. Les voitures connectées sont la fusion entre deux mondes, celui des télécoms et celui de l’automobile. Ces mondes ayant des cycles de production et de vie très diffèrent, les constructeurs automobiles doivent repenser leur approche traditionnelle d’une unique validation pré-commercialisation de la sécurité. La cyber-sécurité est une discipline qui nécessite une réévaluation constante des systèmes embarqué tout au long du leur cycle de vie. Mais comment font donc les cybercriminels pour briser les sécurités des véhicules sur un réseau cellulaire, et comment est-il possible de prévenir ces attaques à l’aide de techniques de tests de cyber-sécurité ayant fait leurs preuves ?
Company: 
Francois Ortolan,Anritsu,