Connexion directe sur le circuit imprimé : les nouvelles connexions à fiche REDFIT IDC avec technologie SKEDD

09 juillet 2018 // Par Daniel Kübler Würth Elektronik eiSos GmbH & Co. KG
En 2013, Würth Elektronik ICS a présenté SKEDD, une nouvelle technologie de connexion directe sans soudure utilisant l’IDC, et partage désormais ce nouveau design avec sa grande sœur Würth Elektronik eiSos. Cette solution unique à l'échelle de l'industrie permet un montage rapide sur carte, facilitant une mise à jour rentable du firmware pour la programmation du microcontrôleur après l'assemblage. Les technologies de soudage et de l’enfichage direct sont les méthodes les plus courantes pour établir une connexion entre le circuit imprimé et un composant ou une fiche. Dans les deux technologies, un connecteur d’accouplement est serti ou soudé de manière permanente sur le circuit imprimé sur lequel les composants sont ensuite fixés. Les deux variantes conviennent à l'assemblage automatique, mais cet avantage de gain de temps présente également certains inconvénients. Le processus de soudage à la vague (THT), par exemple, est non seulement complexe, mais il applique aussi une contrainte thermique à l’électronique. Le connecteur d’accouplement génère également des coûts plus élevés, et la préparation à elle seule nécessite un processus d'assemblage qui occupe au final inutilement de l’espace sur le PCB. La technologie SKEDD élimine tous ces inconvénients grâce à un seul boîtier simple. Simple mais fiable, car il permet de connecter directement le connecteur à la carte et de le débrancher à la main, sans connecteur d'accouplement.
circuit imprimé,REDFIT IDC,SKEDD,Daniel Kübler,Würth Elektronik eiSos,

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.